sept 3
Biographie

Emma Colberti est le née le 2 octobre 1972 à Nogent-sur-Marne sous le nom de Marie Emmanuelle Lassègue. Dès son plus jeune âge, la petite fille veut être trapéziste. Ses parents la soutienne en lui donnant les moyens de son ambition, et lui permettent d’intégrer l’école Gruss. A à peine neuf ans, toujours passionnée par le spectacle, Emma se tourne vers le théâtre. « J’avais une idée précise de ce qui m’attirait. Le cirque, le théâtre, la comédie sont des mondes assez proches. J’ai intégré l’annexe du cours Simon qui s’occupait des enfants, mais très vite je m’y suis ennuyée. Je voulais monter sur scène, donner la réplique, et non pas simplement apprendre des textes. J’éprouve, aujourd’hui encore, le même sentiment. »

Emma Colberti enfant
Dès 14 ans, elle suit les cours Florent qu’elle poursuivra après son bac. Elle fait partie de la même promotion que Sylvie Testud et Grégori Dérengère, deux jeunes comédiens fraîchement césarisés. Elle quitte ensuite ce cours prestigieux pour rejoindre la compagnie de Jean-Louis Martin-Barbaz dans laquelle elle peut enfin exprimer tout son talent. « Cours de danse, de chant, de diction, j’ai bénéficié d’une vraie formation. Cela reste une période inoubliable. Pendant trois ans, nous avons sillonné la France en jouant des pièces classiques : Le Mariage forcé et Le Misanthrope de Molière, ou Britannicus de Racine. Parallèlement, j’ai commencé à tourner dans des téléfilms et des séries. Petit à petit, les tournages ont pris le pas sur le théâtre. »

Emma Colberti Fracassés
Aujourd’hui, Emma enchaîne les rôles pour la télévision et le cinéma. « Je suis comédienne avant tout, mais, il est vrai, dépendante des directeurs de casting qui ont tendance à me proposer des rôles souvent similaires. Heureusement, de plus en plus de réalisateurs prennent des risques. J’ai tourné, pour le cinéma, avec Catherine Breillat dans Romance, et je viens de terminer le tournage de Fracassés, une comédie dramatique, de Frank Llopis. »

Emma Colberti Nouvelle Maud
Emma Colberti a retrouvé le théâtre avec la pièce « A voir absolument ! » mise en scène par Nicolas Lartigue en 2009. « Je n’ai pas envie d’être Emma Colberti sur scène. Pour moi la scène est la base du métier. Il faut de la tenue. Tout se voit, surtout dans une petite salle comme celles des Mathurins. »

Retour ensuite aux plateaux de tournage avec la série « La nouvelle Maud » qui est désormais au centre des préoccupations de la comédienne. Après une première saison diffusée en 2010 avec de beaux chiffres d’audience, la deuxième saison est en tournage en 2011 pour une diffusion prévue en 2012 sur France 3. « J’ai toujours rêvé de jouer un personnage de femme libre. Elle assume tout : sa vie, son corps, sa sensualité. Jusqu’à présent, on ne me confiait que des rôles de nanas coincées. Je ne sais pas pourquoi car je suis vraiment tout l’inverse dans la vie. »

Consulter aussi l’interview donnée en 2006.

Les commentaires sont fermés.